Be kind, Rewind 2020 !

Que dire sur cette année 2020 qui n’a pas déjà été dit ? Une année hors-norme, pour beaucoup de raisons. Ce sentiment d’incertitude qui m’a suivi toute l’année, et au final, beaucoup de positif qui ressort de cette année marquée par le sceau du yo-yo émotionnel.

Gweno

--

Après une année 2019 super intense, 2020 a été une année assez contrastée, avec deux semestres vraiment opposés pour ma part : le premier sous le signe de la fatigue et de l’anxiété, le second avec de la force de caractère, en faisant preuve de résilience ! Ne pas baisser les bras et continuer à progresser, à évoluer, toujours.

Cela fait plusieurs années que j’applique le même modèle pour mon récap de l’année : mes highlights, cinq achievements et 10 projets phares, suivi de mes réflexions du moment et des objectifs de l’année à venir ! Je vais aussi y rajouter cette année un regard sincère sur les difficultés rencontrées. On y va ?

🏠 L’apport du collectif graphique MONORO

Dans une année aussi particulière, avec de telles privations de libertés (perso et pro), pouvoir se rattacher à un collectif tel que MONORO a été essentiel. Je ne m’en rend compte qu’aujourd’hui : cela aurait été totalement différent si j’avais travaillé seul, de la maison.

Plus qu’un apport quantitatif à mon activité, c’est bien l’aspect humain, de partage, qui est essentiel dans ce type de structure. Pouvoir échanger sur les projets en cours et avoir des projets pour la suite, c’est essentiel pour se sentir vivant, sur une bonne dynamique. Echanger des avis, les entendre, et faire évoluer sa pratique et ses projets suite à cela.

Je réalise à quel point j’ai pu progresser, notamment en typographie, le fil rouge de notre collectif.

Le fait de se projeter vers des projets futurs permet aussi de passer des crises comme celle que nous vivons, de façon plus douce. La recherche d’un nouveau local, plus grand, fait partie des projets, tout comme la volonté de continuer les ateliers (je parlerai juste après de celui sur Glyphs) ou d’organiser d’autres “Nos Voisins MONORO”.

C’est aussi savoir adapter son quotidien suite à des discussions en interne :

  • Faire un bilan des 2 premières années dans un coworking extérieur (Maison Glaz, à Gâvres), profiter d’un cadre incroyable et prendre de la distance avec le quotidien.
  • Optimiser notre utilisation de certains logiciels pro : je pense notamment à l’incroyable Notion, qui nous a permis de créer des véritables Wikipedia de nos boites respectives et de MONORO, ou encore tester des logiciels de facturation.
  • Prendre des temps ensemble pour réaliser des projets persos : des vitrines, de la typo, etc. Du SIDE project, en gros !
  • Et le dernier en date : prendre un temps, rapide, chaque lundi, pour montrer ce qu’on a fait la semaine d’avant et ce qu’on prévoie de réaliser la semaine qui arrive. 15 minutes par personne, efficace !

🥳 Une nouvelle communication “Gweno”

C’était LE gros chantier du printemps ! Quel designer freelance n’a pas galéré à trouver du temps pour faire sa propre com ?

C’est un chantier que j’avais lancé … en 2017 ! Je voulais vraiment revoir en profondeur toute ma communication, dont la dernière version était vraiment basée sur ma vue en 3D de Rennes. N’étant plus à Rennes désormais, cela rendait de facto ce visuel obsolète.

J’ai basé le site principalement sur une illustration d’accueil animée (celle du header) que je voulais créer pour accueillir les visiteurs et leur offrir un aperçu de mon univers, via une boucle infinie de 15 sec. Autant dire que cette partie-là m’a pris beaucoup de temps : illustration, animation de chaque scène, assemblage du tout.

L’autre gros chantier a été de trouver un duo typo qui tenait la route. C’est quelque chose que j’ai réussi à trancher en 2019, avec la Oaks (de Kel Troughton) et la Vulf Sans (de OH no Type).

Le résultat final a été lancé autour du 20 avril, avec tout un teasing en amont.

Vous prendrez bien un peu de teasing ?

Achievements

  • 🍻 Réaliser l’identité du bar Le Wagon-Lit

C’est clairement un de mes projets chouchou de l’année. Beaucoup d’ingrédients étaient réunis : la confiance d’un copain (Merci Pierre !), sa démarche (produits locaux et de qualité), un nom avec un “boulevard” en terme de visuels et de clins d’oeil, et une collaboration avec ma collègue de MONORO, Morgane.

Le résultat, c’est un personnage inspiré de Cassandre et des affiches des années 30, un lettrage custom pour le titre et beaucoup de plaisir à décliner cet univers.

  • 👨🏻‍💻 Apprendre Glyphs (atelier avec Jack Usine)

Assurément, un des grands moments de l’année : organiser (via MONORO) et participer à un atelier sur le logiciel Glyphs, et apprendre à réaliser une fonte (Majuscules, minuscules, chiffres, ponctuations). C’était avec Tristan, alias Jack Usine, un formateur vraiment au top !

L’idée était, pour chacun des participants, de partir d’une inspiration Quimperloise (une enseigne, une plaque, une devanture) et d’en créer une fonte complète. On part de l’existant, et on se retrouve rapidement à créer des éléments, car souvent l’original ne contient que quelques lettres.

Un grand moment de convivialité, qui a débouché sur 8 belles typographies et une exposition à la galerie Chez Ferdinand.

  • 🌿 Créer la fonte “Raden-Dour”

Le résultat de cet atelier de mon coté, a été la fonte “Raden-Dour”, que je finalise depuis. J’ai retravaillé quasiment tous les glyphes depuis l’atelier, et j’en ai rajouté de nombreux.

Le plus dur est encore à venir : savoir comment “valoriser” cette fonte, par des créa et des mises en situation. C’est la première fois que je fais de la créa à partir d’une fonte personnelle, et j’avoue que l’exercice n’est pas évident : trouver un fil rouge, des couleurs, des phrases, des mots, bref, donner une tonalité et un style à tout ce travail.

  • 🎙 Avoir participé à deux podcasts (Profession Mutants + Modcast) + un croissant créatif

C’était ma première de l’année : participer à des interviews, en présentiel (Croissants Créatifs à Rennes) ou en format podcast, avec Profession mutants ou ModCast. Une super expérience, qui amène à se poser pour réfléchir à sa pratique du métier et à ses convictions.

  • 💊 Revoir le positionnement

Avec la réalisation de mon site internet au printemps et un épisode de “trop-plein” de motion design à l’été (eh oui), j’en ai vraiment profité pour remettre à plat le positionnement de mon offre commerciale freelance.

Avec un projet comme le wagon-lit, cela m’a confirmé que j’aimais beaucoup faire des identités visuelles, d’où ma volonté de faire désormais un 50/50 entre identité graphique et motion design.

C’est un choix de coeur, mais aussi un choix commercial, car je considère que je suis dans une région où il faut avoir plusieurs cordes à son arc pour rayonner correctement. J’en vois les retombées depuis, j’ai déjà rectifié le tir en rééquilibrant mon activité de cette façon, et cela me convient bien !

🍿 Dix projets en 2020.

  • Le Wagon-Lit

L’étude de cas complète est à retrouver ici :

  • Product Squad

J’ai été contacté dans le printemps par un collègue de longue date, Axel, afin de créer une identité visuelle pour un podcast francophone sur les product designers. Une première pour moi, et une sacrée expérience !

  • Panash

À la suite de Product Squad, Axel m’a sollicité pour concevoir l’identité de son agence : PANASH. Après une première phase en solo pour concevoir la base de l’identité, j’ai monté un combo avec Studio L’intrépide pour réaliser leur site internet.

On a pu ainsi en rajouter une couche sur le coté décalé et fun, avec une touche de couleur bien acidulée.

  • The Captain’s Cut

Un projet en collaboration avec François de Gustave Design. Du local et une touche de fun pour de l’animation uniquement, afin de présenter une toute nouvelle gamme de produits.

  • Ubisign

Un projet qui s’est étalé sur plusieurs mois, avec notamment une première version créa retoquée. Le résultat final en est que plus satisfaisant !

  • ENSTA

Le gros boulot de cet été ! Une grosse phase d’illustration (beaucoup d’éléments à valoriser) et une animation avec du pep’s !

  • ConfPlus

Un projet de branding en cette fin d’année 2020, sur la refonte complète de l’identité de ConfPlus, qui accompagne les étudiants dans le passage d’examen de fin d’internat de médecine.

  • SIDE — Running Boy

La version animée du bonhomme du Wagon-Lit, réalisée en SIDE !

  • SIDE — Carton d’Ewen

Fin 2019, mon fils est arrivé en cigogne ! Une bonne raison de les remercier en début d’année pour ce beau cadeau.

  • SIDE — Choukaland

Choukaland, c’est le nom affectueux que l’on donne à notre ville de Quimperlé : le repère de ces oiseaux appelés Choucas et qui y règnent comme la pègre. Tantôt espiègles et tantôt rigolos, à MONORO on s’est fait des films sur leur vie. Ça a été l’occasion d’une petite créa, imprimée en carte postale et envoyée à l’occasion des voeux 2021. Et bientôt en vitrine !

🔥 Les difficultés de l’année

  • Le creux de la vague au printemps

J’ai clairement senti un creux au mois de mars, en ayant cette impression que le temps s’arrêtait, pour tout et tout le monde. Un mini-vent de panique, allant jusqu’à commencer à se questionner sur la pérennité de notre métier avec cette nouvelle donne.

Concrètement, cela s’est matérialisé par un projet qui a capoté, après présentation des premières pistes. Le client n’a tout simplement plus donné de nouvelles. Une première expérience de la sorte qui fait une sensation assez particulière, entre dépit et remise en question.

Heureusement, cela ne s’est pas reproduit depuis, et je sens depuis cet été une activité qui reprend bien, voire même très fort.

  • Difficultés à tenir sa communication à jour

Je pense pas être le seul freelance à faire ce constat, mais quel défi de tenir à jour sa communication ! Son fil Instagram, son site internet, sa page Facebook… j’ai eu des phases de travail vraiment denses, où toute cette partie-là a été un peu mise de coté.

J’ai tenté à la fin du printemps, de mettre en place un Rewind Weekly, sur le modèle de Dan Woodger. J’ai tenu … 6 semaines en tout et pour tout ! #shame

En fait, je ne fais vraiment pas ce métier pour les réseaux sociaux, clairement. C’est une façon de promouvoir son boulot et ce n’est pas central pour moi. On ne peut pas faire sans, mais on peut les utiliser avec parcimonie !

  • Trouver du temps pour les SIDE projects

Une difficulté, dans cette phase en “flux tendu” constant (niveau projets et niveau financier) a été de réussir à me libérer du temps pour les SIDE. J’en ai réalisé beaucoup autour de MONORO, cependant il m’a manqué des SIDE plus libres, avec des sujets plus “random” : se donner un thème, et se challenger autour.

Cela est venu aussi avec la question de l’organisation personnelle, à savoir comment organiser sa semaine en fonction des SIDE (et bloquer une demie-journée pour ça), ou diluer ce dernier dans son travail de la semaine. Grande question, cela mérite encore réflexion !

  • Faire vivre un collectif graphique en pleine crise sanitaire

En 2020, il a clairement été compliqué de faire vivre le collectif vers l’extérieur, avec notamment l’annulation des Voisins MONORO #3, et avec aucune nouvelle date depuis.

On a pourtant une liste de sujets à diffuser et à échanger qui commence à se rallonger !

On espère pouvoir reprendre les évènements en 2021, car notre but est bien d’être ouverts vers l’extérieur, de connecter les créatifs de notre région entre eux, et de faire découvrir leur travail si possible.

Nous voulons aussi continuer à organiser des ateliers, ceux de 2019 et 2020 ayant été une source d’inspiration et de rencontre vraiment fantastique. On réfléchit à l’idée de faire venir plusieurs intervenants ou encore de faire une seconde session avec Jack Usine. Affaire à suivre !

✨ Et l’avenir ?

Beaucoup de sérénité, voyez-vous !

Les projets actuels sont vraiment très excitants, avec une nouvelle collaboration avec Adobe (et la team Adobe XD) ou encore la création d’un tiers-lieu à Brest ! Cela oscille entre identité et motion, et entre local et international. Cette variété de clients et de projets me convient très bien !

Objectifs pour 2021 :

  • Un projet d’identité graphique avec typographie custom
  • Mettre en vente une typographie
  • Faire plusieurs mini-formation (son, motion, typo)
  • Pérenniser MONORO (site, local, projets)
  • Retrouver davantage de temps sur les SIDE

Conclusion

2020, l’année des montagnes russes ! Le covid (oui, LE) n’a pas réussi à entamer mon enthousiasme à faire ce beau métier et à continuer à progresser, encore et toujours.

Je réalise aussi la chance que j’ai de pouvoir exercer dans ma région, à distance de la plupart de mes clients, sans que cela ne créé le moindre souci.

Hâte de voir ce que l’année 2021 nous réservera créativement !

Merci d’avoir pris le temps de me lire ! Retrouvez-moi sur mon site internet ou sur les différents réseaux sociaux :
InstagramTwitter Behance

--

--

Gweno

Graphiste/Directeur Artistique freelance web + motion, Bretagne. Co-fondateur des @lesdemipixels, de @happyh0urs et du collectif MONORO